Tentative en 1971 de René Desmaison et Serge Gousseault où ce dernier meurt d'épuisement 80m sous le sommet.

Ouverture par René Desmaison, Giorgio Bertone et Michel Claret du 10 au 17 janvier 1973.

Direction les Jorasses avec Mattéo et Joseph.

Direction les Jorasses avec Mattéo et Joseph.

On attaque.

On attaque.

Voie Gousseault/Desmaison, Pointe Walker (Grandes Jorasses) 4208m.
Bivouac à R3.

Bivouac à R3.

Voie Gousseault/Desmaison, Pointe Walker (Grandes Jorasses) 4208m.
Voie Gousseault/Desmaison, Pointe Walker (Grandes Jorasses) 4208m.
Première rampe.

Première rampe.

Voie Gousseault/Desmaison, Pointe Walker (Grandes Jorasses) 4208m.
Le linceul, une belle pente.

Le linceul, une belle pente.

Longueur d'accès à la deuxième rampe.

Longueur d'accès à la deuxième rampe.

Voie Gousseault/Desmaison, Pointe Walker (Grandes Jorasses) 4208m.
Deuxième rampe.

Deuxième rampe.

Voie Gousseault/Desmaison, Pointe Walker (Grandes Jorasses) 4208m.
Longueur d'accès à la troisième rampe.

Longueur d'accès à la troisième rampe.

Voie Gousseault/Desmaison, Pointe Walker (Grandes Jorasses) 4208m.
Troisième rampe.

Troisième rampe.

Bivouac à R22...

Bivouac à R22...

... un peu serré.

... un peu serré.

Vive le soleil.

Vive le soleil.

Voie Gousseault/Desmaison, Pointe Walker (Grandes Jorasses) 4208m.
Ca grimpe...

Ca grimpe...

... encore ...

... encore ...

... et toujours

... et toujours

La rampe de sortie.

La rampe de sortie.

Putain...

Putain...

... c'est bon !

... c'est bon !

Sommet !

Sommet !

Voie Gousseault/Desmaison, Pointe Walker (Grandes Jorasses) 4208m.
La bière bien méritée !

La bière bien méritée !

Photos de Joseph Hallepee et Antoine Rolle

Retour à l'accueil